Intelligence artificielle, blockchain, robohumanité, business model, honoraires : quel avenir pour la profession d’avocat ?

REVUE PRATIQUE DE LA PROSPECTIVE ET DE L’INNOVATION – MARS 2017 – N°1

Pour ce 2e numéro de la Revue pratique de la prospective et de l’innovation, qui paraît le 30 mars à l’occasion des 2e États généraux de la prospective et de l’innovation organisés par le Conseil national des barreaux (CNB) sur le thème « Robes et robots », c’est à l’avenir qu’ont réfléchi des auteurs d’horizons différents en France comme à l’international.

Différents scénarios se dessinent, à chaque avocat d’imaginer le sien.

Dans une interview, l’avocat Kami Haeri revient sur le rapport remis au garde des Sceaux qui trace les lignes du futur de la profession d’avocat.

Mais aussi, les robots seront-ils bientôt dotés de la personnalité juridique ? Avec la montée en puissance des legaltechs et de l’intelligence artificielle, quelles seront les prestations des avocats dans 10 ans ? Quel modèle économique pour les cabinets ?

De « L’autopsie de l’honoraire » faite par les avocats eux-mêmes, aux consommacteurs qui changent la donne, à la résolution des litiges en ligne (ODR), « l’économie transforme radicalement les comportements, les besoins et donc l’offre de service de droit liée à d’autres services et à d’autres professions », note Louis Degos, président de la commission Prospective du CNB et directeur de la revue qui alerte « Les avocats, à la fois pour eux-mêmes, pour leur cabinet, pour la profession, mais aussi pour le rôle sociétal plus vaste qu’ils jouent dans un état de droit, ne peuvent pas se passer de prospective. Sans prospective, les avocats subissent les changements de la société, par impréparation ils s’accrochent au statu quo, ils risquent de ne plus comprendre ce qui se passe, et pire, ils risquent de ne plus être compris » (V. JCP G 2017, prat. 359).

Bousculés dans leurs pratiques, il appartient aux avocats de préparer leur avenir. En attendant la prochaine Convention nationale de la profession du 18 au 21 octobre à Bordeaux, ils trouveront dans ce 2e numéro matière à réflexions ! L’avenir est présent.

Tendance Droit vous propose de découvrir un extrait de ce numéro avec cet article :
Entretien avec Kami HAERI : « L’avocat a longtemps entouré sa profession d’un certain mystère. Sa déontologie, son histoire, sa robe, ce sont de très belles valeurs… que le digital est venu perturber »

Ont collaboré à ce numéro :

M. Bénichou, A. Bensoussan, M. Soulez, S. Smatt Pinelli, B. Deffains, S. Baller, J. Bosman, A. Fourment, D. Borde, A. Labaeye, S. Larrière, Ph. Honigman, M. Philippe, J. Moret-Bailly, Ph. Cahen et W. Meynet

Revue pratique de la prospective et de l'innovation LexisNexis

REVUE PRATIQUE DE LA PROSPECTIVE ET DE L’INNOVATION

Justice – Droit – Société. Regards croisés sur la profession d’avocat.

Auteurs : Louis Degos, Florence G’sell

Lire un extrait de ce numéro

Commander ce numéro